Partagez|

Réunion de groupe du 6 Janvier 2013

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


Invité
Invité


MessageSujet: Réunion de groupe du 6 Janvier 2013 Dim 6 Jan - 1:41

6 janvier 2013. C’est la première réunion de l’année et c’est Neal qui est chargé de l’animer. Il n’a jamais eu aucun mal à le faire et les trouvent très intéressantes. Pour cause, elles sont très différentes des séances habituelles. Là, les résidents doivent s’écouter, participer également sans jugement aucun. Il n’a pas vraiment de retour sur la communauté du Centre, ce qui se passe réellement à l’intérieur lorsque le personnel s’en va. C’est une manière de le découvrir, en voyant comment se comportent les uns les autres en « société ». Les réunions de groupe servent également à faire partir cette pudeur de se confier, car, certains encore à ce jour ont du mal à le faire. Certains résidents restent encore très réticents à cette idée-là pourtant, il n’en est que dans leur intérêt de lâcher leurs malheurs. De lâcher prise tout simplement. Ils sont ici, tous très motivés pour aller de l’avant et d’évoluer, de réintégrer cette société dans laquelle ils ont été rejetés auparavant.

Il est six heures moins vingt. Le jeune homme quitte son bureau pour se rendre dans la salle de réunion. Il a toujours aimé rendre cette salle un peu plus joyeuse. Les décorations de Noël y sont toujours accrochées d’ailleurs. Il fait quelques allés retours dans la salle du personnel pour y récupérer des verres mais également des thermos contenant du café, de l’eau chaude mais quelques jus de fruits également. Neal sait que certains résidents se plaisent à rester après les séances, sûrement pour profiter des boissons mais également d’un peu de compagnie. Lui-même est souvent le dernier à partir, bien trop impliqué dans son travail pour avoir envie de rentrer. C’en est presque devenu une drogue pour le thérapeute.

En attendant l’arrivée des résidents, dans quelques minutes, en fait, il prépare les chaises, qu’il dépose en cercle et en profite également pour se prendre un verre d’eau. Le silence règne dans la pièce mais dans quelques instants ce ne sera plus le cas. Il profite de cet instant pour faire le vide dans sa tête un moment alors que tout est parfaitement mis en place pour accueillir les résidents. Neal jette le verre en plastique dans la poubelle tandis qu'il ouvre la porte de la salle de réunion. Certains s'engouffrent d'ores et déjà dans la salle alors que le jeune homme les invitent chaleureusement à s'y installer.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


MessageSujet: Re: Réunion de groupe du 6 Janvier 2013 Dim 6 Jan - 1:56

Les réunions de groupe, ce n’est pas ce que Maxine préfère dans le programme, mais c’est un exercice auquel elle accepte plus facilement de se plier quand c’est Neal qui les anime. Avec lui, la jeune femme se sent bien plus en confiance. Elle n’est pas à l’aise pour parler en public, et encore moins pour se confier sur ses déboires passés, mais il lui suffit de croiser le regard de son thérapeute pour se sentir immédiatement rassurée. Et puis, c’est une étape importante de sa réinsertion, et Max le sait pertinemment. Elle tient à se prêter au jeu, parce qu’elle veut absolument s’en sortir, et devenir quelqu’un. Pour tout avouer, elle ne pensait pas avoir sérieusement ce genre d’ambitions un jour. L’année dernière, à la même époque, elle était complètement dévastée. Détruite. Elle essayait tout simplement de survivre. Aujourd’hui, c’est différent. Ce n’est pas plus facile, mais Max a l’impression d’entrevoir la lumière. Le Centre est une porte de sortie. Il faut savoir saisir cette opportunité, absolument.

Il est tout juste 18 heures quand la jeune femme fait son entrée en salle de réunion, derrière des résidents plus pressés qu’elle. La petite brune, discrète et mal à l’aise dans la foule, traine un peu les pieds au départ, avant de croiser le regard de Neal. Elle esquisse aussitôt un sourire par réflexe, sourire qui ne reste pas très longtemps cela dit sur ses lèvres charnues.

Bonjour Neal.

Souffle-t-elle poliment, sans parvenir à détacher son regard du sien. Elle a l’impression d’oublier de lui dire quelque chose d’important, mais finit heureusement par s’en souvenir. Tout en s’asseyant sur une chaise au hasard à quelques mètres de lui, Max ajoute donc poliment :

Et bonne année.

Elle n’avait pas eu l’occasion de le croiser depuis le réveillon.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


MessageSujet: Re: Réunion de groupe du 6 Janvier 2013 Dim 6 Jan - 2:07

Dean Anderson le lui a fait comprendre dès son arrivée : les réunions de groupe sont obligatoires, et indispensables à la bonne réussite du programme. C’est cependant à contre cœur que Wade pousse la porte de la salle de réunion aujourd’hui. Il n’a pas franchement envie de se prêter au jeu, en fait, il appréhende même assez pour tout avouer. Il ne connaît quasiment personne au sein du foyer, et il ne se sent pas à l’aise à l’idée d’ouvrir son cœur et d’évoquer ses problèmes devant tous ces gens. La peur d’être jugé est énorme, d’autant que l’image qu’il renvoie aux autres compte beaucoup à ses yeux. Qui plus est, Wade ne sait pas du tout comment se déroulent ces réunions, et craint d’autant plus de prendre la parole. Il espère ne pas passer en premier, histoire de voir comment ça se passe, avant de devoir parler de son propre parcours. Son estomac est noué, lorsqu’il passe la porte, et son regard balaie la salle dès qu’il y met un pied. L’endroit l’inspire tout autant que cette activité. Il a un mauvais pressentiment. Pourtant, il sait qu’un thérapeute est présent – il le repère d’ailleurs parmi les gens, juste par son allure, différente des autres. Ce dernier prendra certainement la peine d’expliquer le fonctionnement aux nouveaux, et tout se passera bien. Du moins c’est ce que se répète Wade, encore et encore, pour se rassurer sans doute.

Inquiet, le jeune homme ne pense même pas à saluer les résidents, ou le thérapeute. Il prend simplement place sur une chaise, en regardant tout autour de lui, peut-être pour apprivoiser les lieux, et se sentir plus à l’aise ensuite. Discrètement, il écoute la conversation de deux résidents, puis cherche par réflexe son téléphone dans les poches de son jean. Avant, c’est comme ça qu’il tuait le temps, ou qu’il évacuait son stress.

Mais Wade réalise bien vite qu’il n’a plus rien dans ses poches. Il s’est fait piquer son portable il y a bien longtemps de ça, quand il dormait dans la rue. Sa main vient donc s’échouer sur sa nuque, puis réajuster sa coiffure. Il ne se sent vraiment pas dans son élément. Si cet endroit ne lui fournissait pas un toit et de quoi manger, sans doute ne tenterait-il pas ce genre d’expériences ! Ça le met mal à l’aise. Il finit par déglutir bruyamment. Il espère que son stress n'est pas palpable, il ne veut pas qu'on se rende compte de l'état dans lequel il se met pour si peu.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


MessageSujet: Re: Réunion de groupe du 6 Janvier 2013 Dim 6 Jan - 2:36

Toute la partie où il faut se confier n’est pas vraiment le dada d’Ash dans ce programme. Il préfère largement celle où on l’aide à trouver un job d’appoint ou quelque chose comme ça, il trouve cette initiative plus utile. Cela fait quelques mois à présent qu’il a intégré le Centre et il est toujours très compliqué pour Ash de se laisser aller à des confessions. Le résident sait que cela vient en partie de lui, surtout parce qu’il n’a jamais eu l’habitude de le faire auparavant et qu’il n’est pas quelqu’un qui s’effondre facilement malgré tout. Après tout ce qu’il a vécu, Ash est toujours sur ses deux pieds, loin de là l’envie de mettre fin à sa vie ou quelque chose de dramatique dans ce sens là. Il n’a probablement pas encore compris que ça ne pouvait qu’être bénéfique pour lui de s’ouvrir. Ces séances de thérapie sont donc une plaie pour lui, et celles en groupes d’avantage car ça ne le met encore moins à l’aise de parler devant tant de monde… !

Il fait beaucoup moins le malin donc. Dans la cour, le jeune homme se grille une cigarette pour se détendre. Il réfléchit à ce qu’il pourrait dire, il n’en a aucune idée. Il sait que dernièrement il a beaucoup plus avancé. Il sait ce qu’il veut faire déjà… ! Et ce projet se concrétise d’avantage avec l’aide de son conseiller d’orientation. C’est une très bonne chose pour Ash qui sait enfin vers où regarder à présent. Lorsqu’il termine sa clope, le jeune homme cherche à avoir l’heure mais finalement entre directement dans le bâtiment. Voyant des résidents entrer dans la salle de réunion, le jeune homme fait de même. Il est rassuré de voir qu’il y a quand même de la populasse dans la salle et lance un bonjour général avant de prendre place sur une des chaises mises à leur disposition.

Le regard d’Ash se pose tout autour de lui. Un mec, non loin de lui semble particulièrement mal à l’aise. Cherchant à s’éloigner des mauvaises ondes XD Le jeune homme évite de l’observer, de peur que ça finisse par être contagieux. Ses mains se glissent dans sa poche, il attend, espérant ne pas être le premier à avoir à parler.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Jillian Sullivan
• Serveuse •

Messages : 57
Date d'inscription : 15/12/2012

Profil du personnage
Âge Âge : 21 ans.
Côté cœur Côté cœur : Célibataire endurci(e)
Conjoint(e) Conjoint(e) :

MessageSujet: Re: Réunion de groupe du 6 Janvier 2013 Dim 6 Jan - 11:29

Aujourd'hui a lieu la première réunion de groupe de l'année. On peut dire que ce n'est pas la chose que Jill aime le plus ! Autant ça ne la dérange pas d'écouter les autres, et de compatir, autant elle n'aime pas prendre la parole, elle. En même temps, jusqu'à maintenant, elle n'a pas dit grand chose sur son passé. Elle se contente de dire ce qu'elle a tiré de son passé, ce qu'elle a appris à faire, mais elle ne va jamais dans les détails. Cependant, Neal son thérapeute, l'incite souvent à parler, disant que ça pourrait l'aider et que garder le tout pour elle ne lui ferait pas de bien. Dans ses séances avec lui, elle commence un peu à se confier, mais parler devant un groupe, ce n'est pas vraiment son fort. D'autant plus qu'elle a peur d'être jugée. En même temps, c'est en apprenant son histoire que quelques camarades de lycée l'ont maltraitées, et c'est en apprenant son trouble bipolaire que les rares personnes avec qui elle passait du temps se sont éloignés d'elle. Elle est arrivée à se faire quelques amis au centre, quelques connaissances, elle ne veut pas se retrouver seule encore une fois, même si elle ne le dit jamais à haute voix.

Puisque ces réunions étaient obligatoires, Jill n'avait aucune excuse de ne pas y assister. La jeune femme se change et pose sa main sur la petite croix qu'elle a comme pendentif, ferme les yeux pendant un moment, avant de sortir de sa chambre. Il était 17h55 lorsqu'elle se retrouve dans la salle de réunion. Quelques résidents sont déjà là, et Neal aussi bien évidemment. Jill lance un simple bonjour avant d'aller s'asseoir à son tour, à côté de Max, l'une des personnes avec qui elle s'entend bien dans le centre. Elle lui lance un regard, comme pour la saluer, et reste silencieuse par la suite, attendant le début de la réunion.

___________________________________________________________________________________________



I want my smile back.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Abigail Reed
• Sans emploi •

Messages : 113
Date d'inscription : 13/12/2012
Age : 28

Profil du personnage
Âge Âge : 19 ans
Côté cœur Côté cœur : Veut tourner la page
Conjoint(e) Conjoint(e) : ~

MessageSujet: Re: Réunion de groupe du 6 Janvier 2013 Lun 7 Jan - 1:32

L'histoire d'aller voir un thérapeute, de lui raconter sa vie pour savoir comment elle en était arrivée à dormir dans les rues pour finalement s'intéresser au centre pour des sans domiciles fixes, ça n'est franchement pas le truc d'Abigail. Surtout qu'elle ne va pas aller dire qu'elle est ici parce qu'elle a vu que sa mère rentrait souvent dans le centre et qu'elle a fini par en conclure qu'elle y travaillait. La petite blonde serait tout de même peut être entrer ici sans savoir que sa maman y travaillait. Swann, la gentille pâtissière qui venait lui rapporter les gâteaux qui ne se vendaient pas, lui a parler de cet endroit et elle s'est dit « pourquoi pas ? Qu'est ce que j'y perd ? ». A la limite, elle prend son insertion dans ce centre pour un défi : celui de s'en sortir seule, sans l'aide de ses parents, ni de son ex petit ami (dont elle sûrement encore un peu amoureuse, ou du moins pour qui elle éprouve encore quelque chose de très fort...)

C'est donc dans cet état d'esprit, un peu morose et blues que la jeune femme se rend à la réunion que l'on lui a affirmé être obligatoire. Ça n'est pas d'elle même qu'elle ira discuter de sa vie, et elle imagine bien qu'elle ne doit pas être la seule dans ce cas. Surtout que là, ils vont passer les uns après les autres et surtout, les uns DEVANT les autres. Même si ils n'ont aucun droit de juger la personne pendant la réunion, est ce que cela empêchera les gens de le faire ? Sans doute pas.

Habillée d'une petite jupe rouge qu'elle a trouvé dans des affaires – elle s'est assez habituée à ce système de vêtements qu'elle a le droit de récupérer – d'un gros pull en laine a carreaux, d'un collant de la même matière, Abigail a attaché ses cheveux en une queue de cheval un peu lâche, et porte de chaussettes trop grandes pour elle en guise de pantoufle. C'est penaude et absolument pas à l'aise qu'elle vient s'asseoir dans ce grand cercle, donnant quelques signes de tête en signe de salutation. Ça ne va pas être facile, et c'est la première réunion de ce genre pour elle...

___________________________________________________________________________________________


♫ I had hoped you'd see my face and that you'd be reminded
That for me it isn't over. ♫

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Gabriel Moore
• Sans emploi •

Messages : 145
Date d'inscription : 12/12/2012
Age : 28

Profil du personnage
Âge Âge : 30 ans
Côté cœur Côté cœur : C'est compliqué
Conjoint(e) Conjoint(e) : ~

MessageSujet: Re: Réunion de groupe du 6 Janvier 2013 Lun 7 Jan - 2:06

Gabriel était au courant de la tenue de ce genre de réunion dès son entrée dans le centre Adam Hawkes... Mais franchement, cela ne lui dit rien qui vaille. Il se doit de dire ce qu'il a sur le cœur, de parler de lui, de son passé, de son présent, de son avenir peut être aussi, et ce devant les résidents et un thérapeute. Ses séances avec Katheryn, sa thérapeute à lui, ne se passe pas trop mal ; mais sans doute doit elle l'avoir remarquer, il n'a pas envie de se lancer dans des explications trop poussées sur pourquoi il est comme il est, et ce qui a déclenché son envie de liberté, tout comme ce qui l'a arrêté dans sa lancée depuis qu'il est ici, à San Francisco.

La salle est déjà prête pour la séance apparemment, et il est un peu triste de voir que ça n'est pas Katheryn qui s'en occupe, mais un homme. Un qui n'est pas encore assis alors que d'autres, dans le même cas que lui, ont déjà pris place dans ce grand cercle de chaises. A son tour, il va s'asseoir avec toutes ces personnes qui ont l'air toutes aussi réticentes que lui à dire le moindre mot.
En y repensant, le guitariste se dit qu'il ferait mieux de choisir ses mots un minimum... La première impression est souvent la bonne et se faire un ou deux amis dans le centre ne lui ferait pas de mal. Il reconnaît d'ailleurs ce jeune homme, Ash, qui était venu dans sa chambre pour discuter un peu mais aussi et surtout, jouer un peu de guitare... Quelque part, cela le réconforte un peu de voir qu'il connaît quelques personnes.

Il s'assoit alors près d'Ash mais pas non plus à ses côtés, par peur de le déranger ou quelque chose dans ce goût là. Il appréhende assez cette nouvelle expérience, mais se dit que si elle est présente sur le programme et qu'en plus de ça, elle est obligatoire, c'est qu'il y a une raison. Peut être cela va t il l'aider à quelque chose ? À comprendre quelque chose qui lui échappait jusque là ?... Ou peut être pas... mais il vaut mieux positiver non ?

___________________________________________________________________________________________


♪ There's something deep inside of me
There's someone else i've got to be ♪

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Micah Roland
• Sans emploi •

• Sans emploi •
Messages : 385
Date d'inscription : 13/12/2012
Age : 30

Profil du personnage
Âge Âge : 29 ans
Côté cœur Côté cœur : Célibataire endurci(e)
Conjoint(e) Conjoint(e) : //

MessageSujet: Re: Réunion de groupe du 6 Janvier 2013 Lun 7 Jan - 22:20

L’année nouvelle est arrivée et Micah se sent renaitre peu à peu. Il lui arrive même parfois de ne plus penser à son passé. Un passé lourd, peu ordinaire, sans doute comme celui de tous ses gens déjà installés sur ses chaises. Maintenant qu’elle a eu un premier contact thérapeutique avec Katheryn Lewis, Micah se sent plus sûre d’elle et appréhende moins ces réunions de groupe. Elle sait qu’on ne la forcera pas à parler de ce dont elle ne veut pas parler. Elle a le regard un peu perdu néanmoins, saluant l’audience d’un « Bonjour » bien audible et d’un large sourire. Elle rejette sa longue chevelure brune en arrière, les disciplinant dans une rapide tresse avant de s’asseoir au milieu du cercle. Elle tourne son visage vers Gabriel, un peu plus loin et lui adresse un sourire amical. Il est son voisin de chambre et pour le moment, il n’a pas essayé de rentrer dans la salle de bain pendant qu’elle était sous la douche, alors elle l’aime bien.

Puis, laissant la nervosité et la peur de l’inconnu la gagner, Micah croise ses jambes provoquant le bruit étouffé du frottement du jean et croise ses mains aussi, les décroise, déglutit, défait sa tresse, la refait. Micah est un peu agitée et elle le réalise si bien qu’elle finit par croiser de nouveau ses mains essayant de ne plus bouger.

___________________________________________________________________________________________

Hope is here
Heb 12:1 Therefore, since we are surrounded by such a great cloud of witnesses, let us throw off everything that hinders and the sin that so easily entangles, and let us run with perseverance the race marked out for us.. © CJ.Pomme'
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


MessageSujet: Re: Réunion de groupe du 6 Janvier 2013 Mer 9 Jan - 23:18

Neal a hâte que la réunion commence bien évidemment mais comme toujours, il ressent un certain tract. Les premières minutes disons. Dans la salle, il se retrouve seul un moment et il est bien content que les résidents soient ponctuels car peu avant que le coup des dix-huit heures, des résidents se retrouvent d’ores et déjà devant la porte ce qui est rassurant quelque part. Bien que les séances soient obligatoires, il espère bien évidemment que certains seront plus coopératifs que lors des séances individuelles. Pour certains, elles sont plus productives mais peut être que le fait de parler à une audience, d’écouter les autres sans juger leur permettra de se couper de cette retenue… et de réaliser surtout qu’ils ne sont pas seuls. Neal a tout de même pris le temps de rendre la salle assez accueillante et chaleureuse malgré le fait que ces séances ressemblent beaucoup aux réunions de soutiens pour malades, etc. Il espère que ça ne refroidira pas certains pour autant car cette étape fait partie du programme du centre et les résidents ont signé pour ceci.

La porte s’ouvre donc, les résidents s’installent sur les chaises mises à disposition pour eux. Il reconnait certains visages, d’autres non mais cela ne fait aucune différence de toute manière à ses yeux. Il répond aux salutations des résidents et arbore un sourire agréable lorsque l’une des résidentes, une de ses patientes Maxine vient le saluer et lui souhaiter la bonne année. Son regard se pose dans le sien tandis qu’elle s’assoit sur une chaise.

Bonne année à toi aussi, Maxine !

Il ne s’étend pas sur les vœux qu’il lui souhaite bien évidemment car le monde continue d’entrer. Son regard se pose sur les résidents. Certains affichent leur nervosité et Neal essayera, fera tout son possible pour instaurer une atmosphère plus détendue malgré tout. Lorsqu’il jette un coup d’œil sur sa montre, il est à présent 18 :06 et Neal se lève pour refermer la porte. Il s’installe à nouveau sur sa chaise et prend la parole, brisant le silence religieux (ou presque) de la salle.

Bonjour à tous… ! Je remarque des nouveaux visages ici, et je tiens à vous souhaiter la bienvenue au centre. Et une très bonne année bien à tous! Pour commencer, je tiens à vous rappeler que le maître mot ici est le respect. Le but est de ne pas avoir peur de s’ouvrir aux autres, d’une manière libre. Chacun d’entre vous aura le droit de prendre la parole mais surtout d’être écoutés. Vous pouvez faire le point sur votre situation, nous confier tout ce que vous souhaitez, vos craintes, joies. Tout ce qui vous passe par la tête sans être à aucun moment interrompu ou jugé

Explique le thérapeute en guise d’introduction, comme d’habitude, avec douceur mais assurance à la fois. Son regard balaye la salle quelques secondes. C’est lui qui désignera la première personne à devoir s’exprimer. Son regard fini par se laisser porter sur Ash. Il arbore un air qui se veut rassurant.

Ash, à présent, je vais vous laisser prendre la parole le premier s’il vous plait.

Souffle le jeune homme en ajoutant, comme un sorte de feu vert, et en même temps de prier l’assistance d’accorder leur attention.

Nous vous écoutons…
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


MessageSujet: Re: Réunion de groupe du 6 Janvier 2013 Lun 14 Jan - 1:14

[ Vous comprendrez que je n’ai pas envie de répondre à moi-même, donc j’anticipe l’action de Neal dans mon post XD ]

Dans la salle, le jeune homme ne se sent pas franchement à l’aise. Depuis son arrivée, il n’a pas fait grand effort pour parler, peut-être parce qu’il n’était pas assez en confiance pour le faire. Les réunions de groupe n’aident pas dans ce sens mais Ash n’a pas envie de se faire virer du Centre ou quoi que ce soit, surtout qu’à présent, il a l’impression que tout ça « avance » justement. Il ne voit pas pourquoi parler aiderait mais le jeune homme se dit, pour une fois, qu’il faudrait leur laisser le bénéfice du toutes, ils savent certainement ce qu’ils font. S’ils ont mis ça dans les étapes c’est que ça a un certain bénéfice sur le long terme, ou un truc du genre. Au final, il se surprend à avoir autant de bonne volonté pour le coup mais bon, les minutes semblent être interminables. Le silence insoutenable. Il espère ne pas avoir à passer le premier mais pour ce genre de choses, Ash a toujours cette malchance-là. Son regard se pose sur le thérapeute qui les saluent et prend la parole pour faire le topo de ce qu’ils doivent faire, comment se comporter, etc. Ce n’est pas la première fois qu’il entend ceci et se contente de hocher la tête, bêtement.

Lorsque le thérapeute, Neal, qu’il ne fréquente pas mais connait de nom, puisqu’il n’est pas ici depuis hier pose son regard sur lui, Ash soupire intérieurement. Et voilà, la poisse. Il hoche à nouveau la tête, en guise d’approbation. De toute manière, il ne semble pas avoir grand choix puisque l’homme l’incite à parler. Son cœur se met naturellement à battre plus vite. C’est toujours ainsi que ça se passe mais une voix lancé, Ash reprend plus d’assurance en temps normal. Il prend le temps de réfléchir à ce qu’il va dire avant.

Bon, bon… ben j’ai envie de parler de ce qui m’arrive en ce moment. C’est mieux que de déterrer des vieux trucs. J’ai l’impression d’avoir fait un pas en avant. J’ai trouvé un truc à faire qui pourrait me plaire, enfin qui n’a pas l’air trop naze, en fait. J’ai jamais rêvé de taffer dans la menuiserie en vrai mais bon au bout d’un moment faut pas cracher sur la soupe.

Souffle Ash, qui se sent drôlement seul sur le moment mais il faut qu’il fasse abstraction de ça, il regarde autour de lui, en tentant de paraitre à l’aise. Il s’en fout de ce que les gens peuvent penser de toute manière, ça ne risque pas de changer. Il prend à nouveau la parole pour poursuivre :

Là je vais me lancer et ça m’donne l’impression de voir la lumière au bout du tunnel, un truc du genre. C’est cool. J’espère que ça marchera pour moi forcément parce que ça n’apporte rien de stagner et j’ai envie d’avancer, voilà.

Conclu le jeune homme, en glissant ses mains dans ses poches et en reportant son attention sur le thérapeute, Neal. Ce dernier hoche la tête, l’air entendu. Il semble satisfait d’ailleurs, et son attention le quitte, puisque l’homme intervient pour passer à un autre résident. C’est au tour d’une jeune femme de prendre la parole, Micah. Son attention se pose d’ailleurs sur elle.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Micah Roland
• Sans emploi •

• Sans emploi •
Messages : 385
Date d'inscription : 13/12/2012
Age : 30

Profil du personnage
Âge Âge : 29 ans
Côté cœur Côté cœur : Célibataire endurci(e)
Conjoint(e) Conjoint(e) : //

MessageSujet: Re: Réunion de groupe du 6 Janvier 2013 Lun 14 Jan - 13:32

Voilà, on y est, la réunion commence, Micah ouvre ses grands yeux verts en direction du thérapeute qui prend la parole. Il les salut, souhaite la bienvenue aux nouveaux, Micah se sent immédiatement concernée. Elle affiche un sourire sur son visage. Cela fait maintenant un mois pile poil qu’elle est entrée au centre mais elle n’a pas eu l’occasion de rencontrer ce thérapeute là en fait. Ce n’est pourtant pas sa première réunion de groupe, mais les deux fois précédentes, elle n’avait pas beaucoup causé. Cela n’empêche pas la nervosité de la gagner.

La jeune femme est rassurée lorsque Neal adresse la parole à Ash, Micah s’inspire ainsi de ce qu’il dit pour commencer à organiser les idées dans sa tête pour lorsque ce sera son tour. Elle ne va pas mentir, bien sûr que non, elle s’aide juste des thèmes abordés, il évoque par exemple avoir trouvé peut être une orientation professionnelle. Elle n’a pas vraiment trouvée sa voie, mais au moins les choses on avancé. Elle n’est peut être pas tout à fait prête lorsqu’à la fin du discours de Ash, Neal se tourne vers elle et l’invite à parler. Une légère décharge électrique lui parcoure la colonne vertébrale, semblable à ce qu’on pourrait ressentir avant de faire un saut à l’élastique, elle sourit, rougit, crispe ses mains puis déglutit avant, enfin, de se lancer.

« J’ai avancé moi aussi. Je suis là depuis moins longtemps mais j’ai cette sensation d’être à ma place ici, ce que j’ai jamais ressentit nulle part avant. Je crois que je me suis assez bien accommodée à la vie ici, c’est mieux d’avoir un vrai rythme de vie normal, de s’occuper et surtout d’occuper son temps libre à faire des projets, ça fait un bail que j’en faisait plus. »


Elle sourit, gênée, mais ils sont tous là pour la même chose non ?

« Alors, j’ai de nouveaux projets, j’ai jamais pu finir mes cours de terminale et j’ai jamais pu passer mon bac alors j’aimerais bien m’y relancer et puis, trouver un boulot, un truc stable et qui me demande pas d’agir comme une esclave. »


Elle insista plus sèchement et le regard dans le vide sur les derniers mots, laissant le souvenir de tous les jobs pourris par lesquels elle avait pu passer envahir sa mémoire. Dernièrement, Micah s’est laissée aller à rêver de trouver une profession et non juste un job alimentaire, trouver une orientation qui lui conviendrait. Elle ne rêve pas de devenir avocate ou médecin, juste de trouver sa place quelque part.
Tout à coup elle repense à sa rencontre avec Emily, la spécialiste du cinéma qui lui a promit de l’aider un peu avec ses lacunes.

« J’ai aussi rencontré de nouvelles personnes, et ça fait du bien, parce que je sais que j’ai pas besoin de chercher le meilleur moyen de m’échapper en cas d’agression. »


Puis elle se met à rire. Micah est très sérieuse dans ce qu’elle dit, mais par ce rire, elle montre à quel point elle est soulagée de ne plus se sentir en constant danger. Elle peut rire, c’est pas grave.

___________________________________________________________________________________________

Hope is here
Heb 12:1 Therefore, since we are surrounded by such a great cloud of witnesses, let us throw off everything that hinders and the sin that so easily entangles, and let us run with perseverance the race marked out for us.. © CJ.Pomme'
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


MessageSujet: Re: Réunion de groupe du 6 Janvier 2013 Lun 14 Jan - 19:32

Neal, après le petit « speech » qu’il a l’habitude de faire en début de séance, dans le but de sensibiliser les résidents mais également d’informer les nouveaux, qui, pour certains ne doivent peut être pas savoir, ou ne voient pas concrètement à quoi servent ces fameuses réunions. En général, Neal prie toujours un résident qui est là depuis plus longtemps que les autres de prendre la parole en premier, de façon à donner l’exemple en quelque sorte, le ton, quelque part. Heureusement, le résident en question ne se fait pas prier et se lance dans un monologue qui capte l’attention du thérapeute. Il ne l’a jamais vu en dehors de ses séances de groupe et hoche doucement la tête, même lorsqu’il fait une légère pause. Son discours est plein d’espoir disons et Neal le note dans un coin dans sa tête tandis que le jeune homme justement termine de parler. D’un air entendu, il laisse son regard se perdre une dernière fois sur lui. Il est satisfait de cette première prise de parole. Il espère qu’elle aura été instructive auprès des autres résidents. Et c’est justement à ce moment là que l’attention de Neal se pose sur l’un d’entre eux. Il prend la parole pour inciter Micah à parler gentiment. Il voit sa nervosité alors, pendant qu’elle prend la parole, Neal arbore un air bienveillant et qui se veut rassurant. Ils ne sont pas ici pour être jugés.

Neal est ravi d’entendre que Micah semble avoir trouvé sa place ici. C’est une bonne chose, signe que l’accueil n’est pas mauvais et que les résidents ainsi que le personnel ont permis à la demoiselle de ne pas se sentir rejetée. Ensuite, Micah évoque des projets. Notamment celui de reprendre les cours de manière à obtenir son baccalauréat. Il hoche doucement la tête… puis évoque les rencontres qu’elle a faite depuis qu’elle est ici. Ça semble lui avoir beaucoup apporté. C’est une bonne chose bien évidemment, sur la fin, Neal s’ose à sourire.

Bien, merci à vous.

Souffle le jeune homme en souriant à nouveau. Son regard se pose à nouveau sur l’assistance sur un jeune homme assis non loin de Micah notamment. Il prend donc la parole, en désignant Gabriel qu’il ne connait pas malheureusement.

Je vais vous laisser prendre la parole à votre tour, si vous le voulez bien… !
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Réunion de groupe du 6 Janvier 2013

Revenir en haut Aller en bas

Réunion de groupe du 6 Janvier 2013

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Recovery RPG :: CENTRE ADAM HAWKES / LE FOYER :: Bureaux du personnel ::  Salle de réunion-
Sauter vers: