Partagez|

I'm almost naked but I don't need help.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


Invité
Invité


MessageSujet: I'm almost naked but I don't need help. Jeu 13 Déc - 22:55

    Le jeune homme ne prenait pas vraiment goût à la vie en communauté. Croiser quelqu'un sans cesse avait quelque chose d'exténuant. Les seuls moments tranquilles étaient ceux qu'il passait dans sa chambre, mais Simon avait tendance à vite étouffer, coincé entre ces quatre murs.

    Après avoir vécu quelques temps ;- trop longtemps - dans une chambre d'hôtel insalubre et humide, il avait développé une forme de claustrophobie. Il ne se plaignait pas du confort ! C'était l'endroit rêver pour des sans-abris habitués à la médiocrité et la dureté du bitume.
    Parfois, les marques du passé dominaient sur la valeur réparatrice du présent.

    Alors, vers vingt-deux heures, Simon regroupa tous ses vêtements pour les mettre dans un panier et les emmener à la buanderie.
    Une fois arrivé devant la machine à laver, il plaça son linge à l'intérieur, ôta le tee-shirt et le jean qu'il portait, se retrouvant donc en caleçon. De toute façon, qui venait ici à une heure pareille à part lui ? Il ne risquait rien.

    Simon n'avait pas beaucoup de vêtements.
    Deux-trois tee-shirts, un seul jean, des chemises qui se battaient en duel, quelques pulls troués, des caleçons délavés, particulièrement abîmés, ainsi qu'une veste qui avait beaucoup de vécu derrière elle.
    Se refaire une garde-robe n'était pas vraiment pas sa priorité. Il s'en occupait aujourd'hui pour être présentable auprès de sa fille dans les jours à venir. Et les jours tardaient à venir, alors autant s'occuper au maximum, d'autant plus qu'il était sûr de faire une autre insomnie.

    Simon était sûr de ne pas dormir ce soir : il venait de réaliser qu'il ne savait pas se servir d'une machine à laver.
    Comment dire ?

    Fail.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


MessageSujet: Re: I'm almost naked but I don't need help. Ven 14 Déc - 10:35

Les nuits étaient longues, difficiles à combattre pour Nicole. Elle dormait très peu, comme à son habitude, mais c’était contre sa volonté. L’un des symptômes les plus fréquents à sa maladie était l’insomnie. La maniaco-dépression déclenchait des troubles du sommeil. Parfois « Nicky » pouvait dormir uniquement deux ou trois heures par nuit, sans pour autant ressentir des sensations de fatigue. Pendant la nuit, elle vivait un épisode dépressif. Depuis sa tendre enfance, Nicole entretenait un journal intime où elle évoquait sa mélancolie. Ses mots étaient bien souvent violents, avouant qu’elle n’aimerait plus être de ce monde.

Seule dans sa chambre, elle s’enferme dans sa douleur. Elle écrit ses peines, décrit chacune de ses pensées. Elle voudrait retrouver une vie normale. Avoir un métier comme tout le monde, avoir un logement comme tout le monde, avoir des amis, un petit-ami… Son père ne lui manquait pas le moindre du monde. Elle lui en voulait tellement, à un point de vouloir tout détruire ce qu’il y avait autour d’elle. Il n’a jamais réussi à comprendre sa maladie. Il avait retiré son unique source de bonheur : son piano. Et jouer du piano lui manquait énormément. Des larmes coulaient sur le visage de Nicole, elle cessa d’écrire pour les sécher avec la manche de son pull. Elle leva les yeux vers le ciel, respira profondément.

Après un moment de réflexion, elle voulut chasser toutes ses idées suicidaires qui bouillonnaient en elle comme un volcan. Il était hors de question qu’elle reste une minute de plus toute seule. Nicole se couva avec son dessus de lit et sortit de sa chambre. Elle découvrit un couloir silencieux. Il n’y avait personne et elle se doutait bien qu’à cette heure-ci elle ne croiserait personne. Pourtant elle ressentait l’envie d’avoir une présence auprès d’elle.

En traversant le couloir, elle entendit des bruits dans la buanderie. Sans hésiter elle y entra, et se retrouva face à face avec un jeune homme en sous-vêtement. La situation semblait burlesque, et Nicole se mit à éclater de rire (oui encore un désordre bipolaire : bien souvent Nicole passe du rire aux larmes et vice & versa). Elle cacha son visage, bien qu’elle ne soit pas gênée.

- Excusez-moi !

Fit-t-elle, qui avait du mal à s’empêcher de rire.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


MessageSujet: Re: I'm almost naked but I don't need help. Ven 14 Déc - 13:12

    Simon était loin d'imaginer qu'il allait être surpris par quelqu'un à cette heure-ci, et encore moins dans cette tenue-là. Il n'avait pourtant pas des antécédents exhibitionnistes. A vrai dire, il n'avait aucun plaisir à être presque nu, ce n'était pas comme s'il était très musclé. Il était presque aussi blanc que neige, et assez poilu pour repousser certaines jeunes femmes.
    Bref, Simon n'était pas le fantasme masculin par excellence.

    Mais lorsque la porte se rouvrit, le résident eut le réflexe de se retourner pour se confronter à cette venue impromptue. C'était une jeune femme. N'importe qui aurait pris peur, se serait effrayé, ou serait parti derechef, par réflexe, par pudeur. Elle.... semblait en avoir décider autrement. En fait, elle se mit à rire et cela choqua quelque peu Simon. Il ne comprenait pas.

    Rapidement, il se rhabilla, un peu agacé par le fait qu'il ne pourrait pas laver son unique pantalon. Simon la regarda à nouveau. Elle n'avait aucun panier avec elle. Était-elle juste venue par curiosité, par ennui ? Sa mâchoire se serra. C'était peut-être l'occasion de demander de l'aide.

    Mais la fierté de Simon était une chose tenace et teigneuse. Il se mit dos à elle et toucha à tous les boutons, en espérant que l'un d'eux fonctionne...
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


MessageSujet: Re: I'm almost naked but I don't need help. Lun 17 Déc - 9:05

Bien que Nicky ait trouvé la situation hilarante, le jeune homme, lui, n’en était pas de cet avis. Il se rhabilla très rapidement et continua de faire ses petites affaires comme si elle n’était pas là. Nicole s’en voulu alors d’avoir autant rit. Elle cachait presque son visage avec sa couverture, et pensa qu’elle l’avait peut être effrayé avec cet accoutrement. Elle ne voulait pas lui faire peur ou le mettre mal à l’aise, ce n’était pas du tout son intention.

Alors qu’elle avait l’impression d’avoir encore fait une gourde, elle observait le jeune homme qui semblait avoir du mal à faire fonctionner la machine à laver.

- Parfois, il faut simplement…

Commence par dire la blondie, chancelante. Nicole hésita, puis se rapprocha finalement du jeune homme. Ses yeux tristement bleus croisa rapidement celle du jeune homme. Sa main droite lâcha son dessus-de-lit, et elle ouvrit la vitre ronde de la machine.

- Ouvrir, puis refermer un coup sec.

Elle s’exécuta, illustrant ses paroles par ses gestes. Elle appuya sur le bouton « start », et comme par « magie », la machine se mit à tourner. A force de venir ici, elle avait l’habitude d’utiliser les machines à laver et certaines d’entre elles avaient besoin d’attentions particulières.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


MessageSujet: Re: I'm almost naked but I don't need help. Mer 19 Déc - 19:16

    Simon s'acharna sur la pauvre machine pendant un moment, un trop long moment pour lui. Il n'était pas sur le point de demander de l'aide, il n'en demanderait, en fait, jamais. Il se mit en tête de reprendre ses affaires pour revenir une autre fois, quand il serait sûr de pouvoir s'inspirer de faits et gestes d'autres résidents. C'était le meilleur moyen d'apprendre sans avoir à demander à qui que ce soit.

    Seulement, sa lutte n'était pas passée inaperçue. L'intruse s'était finalement approchée, avait repris la parole et Simon s'était instinctivement écarté pour la laisser faire. Il l'observa, le temps de la manoeuvre, et baissa les yeux, la mâchoire serrée. Son ego venait de prendre un coup, évidemment. Quel homme n'aurait pas été humilié ? De plus, Simon n'était pas du genre à avoir des pensées sexistes, il n'allait certainement pas lui dire que c'était le job des femmes de faire la lessive. Il s'empêcha également de regretter les fois où il n'avait pas aidé sa mère dans les tâches ménagères...

    Remercier la jeune femme lui semblait inconcevable. Cherchant une autre alternative, le garçon regarda autour de lui, sans se soucier de l'inconnue. Il ramassa la couverture de celle-ci, la plaça dans l'une des machines à laver, et réitéra les gestes qu'il venait de voir, tout simplement.
    C'était un échange de service, tout à fait équitable. Simon s'assurait ainsi qu'ils étaient quittes.

    Il adressa un regard à la demoiselle, la saluant brièvement d'un hochement de tête, puis sauta sur l'une des machines pour s'y asseoir et prendre l'un de ses livres placé dessus.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


MessageSujet: Re: I'm almost naked but I don't need help. Jeu 20 Déc - 12:54

Visiblement, Nicole devait beaucoup intimider le jeune homme qui ne lui adressa pas la parole. Il n’avait pas l’air de se soucier de sa présence, au contraire elle semblait transparente à son égard. Ce n’est pas pour autant qu’elle manqua de faire preuve de gentillesse en lui indiquant comment fonctionnait la machine à laver. Toujours aucun mot de sa part, elle se tut également. La couverture de Nicole était tombée sur le sol, et il la ramassa. Par ailleurs elle pensa d’abord qu’il l’avait ramassé par courtoisie mais au fait il l’a mis directement à la machine.

Ebahie, elle croisa pour la première fois son regard et il la salua d’un bref signe de la tête. La situation devenait saugrenue et Nicole posa bêtement sa main sur son front.

– Hé mais c’était ma couverture …

Fait-elle remarquer, surprise du geste du résident. Elle trainait souvent avec son dessus-lit, parce qu’elle lui tenait chaud. Un vieux réflexe qui date de son enfance et dont elle n’avait pas réussi à se débarrasser. En tout cas elle n’avait aucunement l’intention de mettre à laver sa couverture.

- C’est malin maintenant je n’ai plus de couverture !

Nicole avait dit cela dans un sourire, elle avait même rit. De toute façon ses nuits sont courtes à cause de ses troubles du sommeil.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: I'm almost naked but I don't need help.

Revenir en haut Aller en bas

I'm almost naked but I don't need help.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Recovery RPG :: CENTRE ADAM HAWKES / LE FOYER :: Étages de l'immeuble :: 2ème étage :: Buanderie-
Sauter vers: